La Minute Blond

Cinéphilement vôtre


Le vilain petit Canet ?

Publié par Clément sur 11 Novembre 2013, 11:59am

Catégories : #Blood Ties, #cinema

Salut à tous ! Très heureux de vous retrouver après quelques jours (hum...semaines...) d'absence. La Minute Blond reprend du service avec Blood Ties, Quai d'Orsay et Il était temps. Et à ce propos, il était temps ! Et pour cause : Le film de Guillaume Canet n'apparaîtra bientôt plus en salles après 3 semaines d'exploitation seulement...

Avant de commencer, j'ai l'honneur de vous annoncer mon arrivée dans l'émission Fréquence Ciné, présentée par mon cher petit Jojo, dans une chronique intitulée l'Instant Critique où je ferai une critique d'une sortie récente chaque semaine. Je vous donne rendez-vous chaque mercredi à 18h sur Radio Coquelicot (à écouter via le site de la radio) pour écouter ça, ainsi que le vendredi à 17h pour la rediff, et toujours en podcast sur http://www.radiocoquelicot.com/emission/304/Hebdomadaire.html

Un événement qui amorce une nouveauté sur ce blog : la publication en exclusivité de chaque chronique radio dans la critique du même nom, toute les semaines, rien que pour VOUS, chers lecteurs ! La toute première vous attend au bas de cette page, à vous de choisir entre la l'article, la chronique, ou pourquoi pas les deux :)

Sans plus attendre, voici l'avis de la Minute Blond sur Blood Ties, bonne lecture ! :)

Le vilain petit Canet ?
Le vilain petit Canet ?

Aujourd’hui je vous parle de Blood Ties, le dernier film de Guillaume Canet, sorti le 30 octobre dernier et présenté hors-compétition au dernier festival de Cannes. Le film est le remake américain des Liens du Sang de Jacques Maillot, talentueusement emmené par Canet lui-même et François Cluzet en 2008. L’histoire de 2 frangins pas tellement copains : L'un est flic, l'autre sort de prison. Mais quand le second est rattrapé par son passé, le premier va devoir choisir entre les obligations que lui incombe sa fonction et les insécables liens du sang que le relient à son frère.

J'apprécie beaucoup Guillaume Canet, non, vraiment. L'acteur tout autant que le réalisateur. Car il possède un style, un caractère et une réelle volonté dans ses réalisations qui le démarquent de ses congénères français. Voyez plutôt Ne le dis à personne ou encore Les Petits Mouchoirs, quoi qu'en pensent certains... Mais je ne saurais que trop vous déconseiller Blood Ties, et voici pourquoi :

C’est un film en deux parties : La première posant sans se presser les bases de la relation pour le moins tendue entre Chris et Frank, usant des plongées/contre-plongées pour définir la supériorité du premier sur le second, c’est un peu long mais c’est vital. Puis, la seconde, plus palpitante, explorant la relation plus en tréfonds des 2 héros, à présent confrontés à un terrible dilemme dans un contexte sous tension.

Mais malgré tout, le manque de rythme apparaît résolument comme le principal défaut de Blood Ties, qui se perd également dans une photographie certes soignée, mais trop sombre. Niveaux plans, on est dans du très classique et dans du très vide aussi, avec des personnages voués à la solitude quoi qu'il arrive. Cracherais-je sur l'interprétation ? Oui et non : Des acteurs peu mis en valeur par une mise en scène plutôt fade, seuls Matthias Schoenaerts et Billy Crudup s'en sortent, tandis que Clive Owen et Marion Cotillard énervent... Tout cela manque d'intensité. Néanmoins, la seconde moitié du film s'en tire un peu mieux en termes de rythme, et la sélection de titres rock saveur seventies de Guillaume Canet fait toujours son petit effet, hélas pas suffisamment pour tromper l'ennui.

Curieusement, ou pas d'ailleurs, l'impression qui domine tout au long du film est celle d'un cinéaste qui n'est pas à sa place, et dont la volonté ne se retrouve pas dans la forme. Y eut-il peut-être la contrainte de rester fidèle à l’original ? Quoi qu'il en soit, les quelques bonnes idées se suffisent pas à sauver la réalisation tristounette et sans énergie de ce cher Guillaume. Alors un petit conseil cependant à ceux qui nous écoutent : si vous avez l’occasion voyez-le plutôt en VO, celle-ci sauve à mon humble avis un peu plus les meubles. Mais pas de panique, rassurez-vous Guillaume Canet reste quoi qu’il arrive dans mon petit cœur de cinéphile.

Vous n'avez rien lu...

Le vilain petit Canet ?

Ecoutez la critique de Blood Ties en exclusivité !

Critique audio de Blood Ties en exclusivité ! #LinstantCritique

Archives

Articles récents