La Minute Blond

Cinéphilement vôtre


A la française

Publié par Clément sur 30 Décembre 2012, 10:20am

Catégories : #Populaire, #cinema

A la française

Une comédie romantique surprenante et légère de Régis Roinsard

A la française

Je prends du retard, c'est pas bien. Mais à présent passées les fêtes de Noêl, leurs dindes aux marrons et chocolats à foison, je reviens vous taper l'histoire de Populaire. (Alinéa sautez une ligne)

S'il y a bien une époque à laquelle j'aurais aimé vivre, c'est dans celle des fifties ! A l'heure où les déhanchés étaient de rigueur avec le King, on regardait aussi ceux de la femme moderne et émancipée. Bien loin d'être une secrétaire convenable, Rose sait que pour être de ce monde il faut savoir taper à la machine (le futur serait dans les claviers paraît-il...). Et à ce petit jeu-là, Rose est plutôt douée ! Ni une, ni deux, son patron l'inscrit au concours régional des dactylos, et le reste vous appartient...

Derrière le rôle se cache la délicieuse Déborah François, qui forme avec son partenaire un couple charmant et sensuel. Et même si Romain Duris me fait penser à un requin constipé quand il sourit, il faut bien reconnaître qu'il excelle dans tous les genres, romantique y compris, prouvé par deux fois ici et dans L'Arnacoeur. Le couple donne à voir de bons dialogues et une bonne alchimie dans l'échange. Les séquences de concours sont très réussies. Le rythme est là. L'ambiance aussi. Et moi je me trémousse encore sur le Tcha tcha tcha de la secrétaire et le Dactylo Rock d'Eddy Mitchell.

Grâce à ce petit récit accentué rétro-romantique, Régis Roinsard découpe un petit bout de légèreté en 1959 et s'aligne aux côtés d'Hugo Gelin et Romain Lévy (respectivement auteurs de Comme des Frères et Radiostars) au sein de la nouvelle et prometteuse génération de cinéastes. Le cru français 2012, c'est bien eux !

Vous n'avez rien lu...

Archives

Articles récents